Alberta Cross – A la croisée des chemins

Alberta Cross est un groupe New-Yorkais, formé par Petter Ericson à la guitare et au chant ainsi que Terry Wolfers a la basse. Petter à passé son enfance entre la suède et l’angleterre avec son père, lui même auteur compositeur. Par la suite, le fère de Petter, Alexander, les rejoindra à l’orgue sur leur premier album auto produit “The Thief & The Heartbreaker”
Le groupe à alors fait des tournées exclusives en Angleterre avec entre autre, The Shins, Bat for Lashes ou Simian Mobile Disco. En 2008 ils suivent Oasis dans leurs tournées. Leur premier concert marquant à l’étranger se fait au festival de Lollapalooza a Chicago en aout 2009, s’en suit un second album, “Broken Side of Time” en septembre 2009.

Mon avis sur ce groupe est qu’il est un mélange assez subtil d’influence non caché mais varié de Neil Young a Oasis ne passant par Blur ou Radiohead… Sur Lucy Rider par exemple, le mélange d’influence est très flagrant, une voix cassé à la Neil Young, des mélodies à la Radiohead, des arrangements à la Oasis et un coté sauvage à la Blur. Pour ma part, c’est à la fois le morceau le plus impersonnel du groupe, dans le sens ou il n’est qu’un mélange d’influence, toujours ”à la”,mais aussi le morceau qui leurs colle le plus. “The Thief & The Heartbreaker” est un album très propre, bien travaillé et assez calme dans son ensemble.

Leurs second album est lui tout à fait à son opposé. Les influences sont toujours la, mais le mélange 25/25/25/25 est totalement passé à la trappe. Blur en tête des influences de cet album, suivit d’oasis, de Neil Young et enfin de Radiohead avec même, si on ne peux le qualifier d’influence, des morceaux avec une voix et des arrangements proche de ceux d’Ozark Henri, Ghost Of City Life le premier pour lequel la ressemblance est flagrante. Un album tout simplement explosif dans lequel le ton est donné dés la première track. Assez interessant pour un second album d’ailleurs, la plupart des groupes de ce genre commencent avec un premier albums souvent pas assez peaufiné, très brut. Mais sur ce second album, il semblerait que ce soit l’inverse, du moins, c’est ce qu’ils essayent de faire croire. Car cet album a les bons cotés des premiers albums rock sans les inconvénients. C’est à dire, jeune et brut, mais propre et soigné à la fois. Deux facettes se présentent à nous avec ces deux albums du groupe Alberta Cross. Le bon et le mauvais coté de la force ?

Albums

The Thief & The Heartbreaker
Ecouter l’album complet sur Deezer
Titres à écouter :
02 – Lucy Rider
06 – Old Man Chicago

Broken Side of Time
Ecouter l’album complet sur Deezer
Titres à écouter :
01 – Song Three Blues
03 – Taking Control
07 – City Walls
10 – Ghost Of City Life

One thought on “Alberta Cross – A la croisée des chemins

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s