Tag Archives: debian

Migration de Debian 5 (Lenny) a Debian 6 (Squeeze)

Salut à tous, comme beaucoup, j’attends depuis longtemps la sortie de Debian 6 Squeeze et ça y est, la nouvelle mouture de Debian , nom de Code Squeeze (en rapport aux petits extra-terrestre vert de Toy Story) est disponible depuis peu.

Debian 6 introduit un système de boot « dependency based » (amorçage par dépendances) rendant le démarrage plus fiable et rapide grâce à l’exécution parallèle des scripts de démarrage. La prise en charge de LDAP a également été rajoutée mais également la configuration unifiée des claviers et la gestion des KMS.  Pour la liste complète veuillez-vous référer au site officiel de la distribution Debian. La migration de Debian 6 se fera avec l’outil de management de package apt.

Attention, il est plus que recommandé de faire un backup du système avant la migration ! De plus préparez-vous si vous a redémarrer votre machine (cette précision est importante pour les gens en environnement serveur)
Si vous rencontrez des problèmes lors de la migration, vous pouvez vous rendre sur le site de Debian.

Commençons maintenant la migration.
La première chose à faire est d’éditer /etc/apt/sources.list et remplacer « Lenny » par « squeeze ».

On met ensuite a jours la liste des package

apt-get update

Nous allons tout d’abord vérifier que l’espace disque est suffisant avec la commande suivant :

apt-get -o APT::Get::Trivial-Only=true dist-upgrade

Ensuite on passe a la mise a jours minimale des package :

apt-get upgrade

Les paquets a jours il nous faut mettre a jours notre kernel et udev. Pour récupérer la variante de votre noyau tapé la commande suivante :

dpkg -l “linux-image*” | grep ^ii

Ensuite installez le paquet linux image associé :

apt-get install linux-image-2.6-<variante>

Dans mon cas cela donne :

apt-get install linux-image-2.6-686

Et enfin udev :

apt-get install udev

Maintenant que les paquets, le kernel et udev sont à jours on redémarre la machine. (Nécessaire)

Le système redémarré nous pouvons faire la mise a jours complète du système. Cette commande installera les versions les plus récente de tous les packages, résoudra les problèmes de dépendances, installera des package supplémentaires si nécessaire et supprimera les paquets obsolètes et/ou conflictuels.

apt-get dist-upgrade

Par exemple durant l’upgrade, Bash pourra être remplacé par Dash (version plus light de Bash mais avec quelques fonctionnalités en moins) et Grub sera migré en Grub 2 ainsi que l’installation du système de chargement par dépendances.

Voila, si tout s’est bien passé vous avez maintenant votre système mis a jours avec Debian 6. Chez mois cette update n’a pris que 45 min +/-.

Si vous rencontrez des problèmes, le site de Debian fournit une documentation complète sur la migration du système.

Inform@tiquement
Istace Emmanuel

Subversion avec Eclipse CDT ou : “Le combat entre l’homme et la machine”

Salut à tous, ça fait un bail donc voici un petit tips sur eclipse. Certains vont me regarder avec de grands yeux mais pour les besoin d’un cours je dois dev’ en C, après avoir passé du temps sur le primitif « standard windosien » codeblock puis du léger et classique avec gedit, une tentative d’EDI correcte avec l’ in-ergonomique kdevelop et un gros retour aux sources sous emacs, Eclipse CDT est finalement l’environnement qui m’a séduit le plus. Ergonomique, fonctionnel, valgrind/autotools/etc intégré, extensible à souhait, robuste enfin bref, je pense avoir trouvé enfin mon bonheur. Seul soucis, j’utilise pour le contrôle de source SVN et non CVS. En effet, si CVS est intégré nativement à Eclipse, il n’en va pas de même pour SVN.

N’ayant que très peu utiliser eclipse par le passé, l’installation d’un client svn est devenue après 2H de trifouillage un véritable combat entre moi et la machine. Premièrement, je suis désolé mais, Subversive… ça marche pas ! Et si ça marche sous Debian Lenny avec Eclipse CDT Linux Developper Helios R1 je veux le voir. Enfin si, ça « marche », le client est installé et à l’air d’être capable de fonctionner, mais impossible de faire tourner le moindre connecteur SVN. J’ai tout essayé, les télécharger/installer à la mano, re-re-re-re-installer, installer les sources en me disant : « Peut être que… », suivi 3 tutos, bref, Subversive est une expérience qui me reste un peu en travers de la gorge. Alors que je décourageais en tentant de comprendre les interminables logs d’erreur de Java qui défilait, j’ai eu une lueur d’espoir grâce au marketplace : Subclipse, autre implémentation de subversion. J’installe, jusque-là pas de soucis et il semble installer les connecteurs nécessaire. Je veux me loger sur mon svn : « JavaHL introuvable ». Calme… Bon, un « apt-get install libsvn-java » plus tard : « JavaHL introuvable »

Pas de soucis on se calme, go wiki : http://subclipse.tigris.org/wiki/JavaHL
J’édite comme mentionné le fichier eclipse.ini en rajoutant le  – Djava.library.path=/var/lib/jni
“JavaHL doit être en version 1.6.0 et supp”

‘—

Hééééééé oui ! Pas de .deb pour les dernières versions et encore moins de version source à compiler, ked’. Et là, une idée saugrenue me passe par la tête :

1.            Télécharge le RPM
2.            $> alien –d <archive.rpm>
3.            Dpkgi –i <archive.deb>

YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

C’est le seul moyen fiable que j’ai trouvé d’installer ce truc. Donc en gros pour utiliser le client Subclipse sous distrib debian-based il faut télécharger le RPM sur CollabNet, le convertir en Deb et l’install a la main puis éditer le fichier eclipse.ini en rajoutant :

-Djava.library.path=/opt/CollabNet_Subversion/lib

Et enfin croiser les doigts très très fort 😀

Enfin bref, au moins ça marche et j’espère que ceux qui sont dans le même cas que moi auront trouvé de l’apaisement à leurs souffrances quand à 3H15 du matin, on relit pour la 20éme fois le même article en se disant chaque fois : « Bon… J’ai du louper un truc… »

Tips : Reset password Debian (Grub)


Ca m’arrive souvent d’oublier le password root de mes debians en VM que je n’ai plus démarré depuis longtemp.
Voici une petite procédure qui permet de le reseter. Je ne sais pas si la procédure fonctionne avec Lilo (que je connais très mal par ailleur)
Ce qu’il faut faire :

1. Rebooter, une fois grub afficher, taper “e” et rajouter “init=/bin/bash” sur la ligne kernel

Appuyer sur b pour booter.
2. Remonter le filesystem en read/write car il est pour le moment en read only.
Pour ce faire, taper la commande :
“mount -o remount rw /”
3. Simplement utiliser passwd pour fixer un nouveau password.
!!!!!!!!!!!!!! CLAVIER PAR DEFAUT EN QWERTY !!!!!!!!!!!!!

Voila c’est tout, on reboot, et on se log en root ^^

Istace Emmanuel